quarta-feira, maio 14, 2008

Hymne à L'Amour



Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer,
Et la terre peut bien s'écrouler,
Peu m'importe si tu m'aimes,
Je me fous du monde entier.

Tant qu' l'amour innondera mes matins,
Tant qu'mon corps frémira sous tes mains,
Peu m'importent les problèmes,
Mon amour, puisque tu m'aimes.

J'irais jusqu'au bout du monde,
Je me ferais teindre en blonde,
Si tu me le demandais.
J'irais décrocher la lune,
J'irais voler la fortune,
Si tu me le demandais.
Je renierais ma patrie,
Je renierais mes amis,
Si tu me le demandais.
On peut bien rire de moi,
Je ferais n'importe quoi,
Si tu me le demandais.

Si un jour, la vie t'arrache à moi,
Si tu meurs, que tu sois loin de moi,
Peu m'importe si tu m'aimes,
Car moi je mourrais aussi.

Nous aurons pour nous l'éternité,
Dans le bleu de toute l'immensité,
Dans le ciel, plus de problème,
Mon amour, crois-tu qu'on s'aime?

Dieu réunit ceux qui s'aiment.

3 comentários:

Carmo Cruz disse...

Continuamos, pois, Teresa do Lindo Nome, a falar d Amor. Ele há lá coisa mais bela?! Olha, os Judeus tinham mais de 600 mandamentos. É claro que não os podiam cumprir. Eram demais... Depois de pensar, Deus deu só 10 a Moisés, e o descalabro continuou. Por isso, quando Jesus veio ter connosco só nos deixou um: Amar.
Santo Agostinho dizia "Ama e faz o que quiseres". Raoul Follerau tinha como lema de vida "A única Verdade é Amar".
E toda tu és Amor. Portanto, não estou preocupada, porque sei que, estranamente, quando dividimos o Amor ele se multiplica. Um beijo, Carmo

Fernando Vasconcelos disse...

La vie en rose
Il me dit des mots d´amour
des mots de tous les jours
et ça me fait quelque chose ...
A enorme Edith Piaf - excelente escolha

3za disse...

O Amor, sempre o amor, pois...
:)
Combinado com Piaf - sublime!